Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  Cartulaire de l'abbaye de Savigny. 1121 circa

Cote

Fol. 24-142

Présentation du contenu

Début : « In Christi nomine, incipit liber cartarum quem domnus abbas Pontius componi fecit. Incipit prologus. » — Dernier acte « Convenientia inter episcopum Lausanensem et priorem Lustriacensem », vers 1135, se terminant par ces mots « ...altera sigillo jamdicti Lausanensis episcopi roboretur ». Dates extrêmes des actes : 825-1135.

Copie du XVIIe ou XVIIIe siècle. Le manuscrit original est perdu.

Imprimé par Auguste Bernard dans la Collection des documents inédits. Paris, 1853, in-4o. La Mure en avait publié des extraits dans son Histoire du diocèse de Lyon.

On trouve à la suite, fol. 142-155, vingt pièces, dont quelques-unes sont du XIVe siècle. Auguste Bernard les a séparées du Livre de l'abbé Ponce par le mot Appendix (voir l'ouvrage cité plus haut, p. 509). Dates extrêmes des pièces de ce supplément : 852-1351.

Le Cartulaire renferme plusieurs monogrammes, fol. 119, 133, 155. On en connaît quatre copies : 1o celle de la Bibliothèque nationale ; 2o celle de la Bibliothèque de la Faculté de médecine de Montpellier, exécutée pour Laurent Pianelli de La Valette ; 3o celle de la Bibliothèque de Lyon ; 4o celle de la bibliothèque de M. Coste. Cette dernière, par suite de l'acquisition par la ville de Lyon, avril 1855, de partie de la bibliothèque de M. Coste, est entrée dans la grande Bibliothèque de Lyon. Elle est inscrite au catalogue Coste sous le no 3313 et sera décrite en son lieu.

Le présent manuscrit, transcrit par la même main que le début de celui de la Bibliothèque de la Faculté de Montpellier, a été copié sur le manuscrit du fonds Coste. La différence dans les formules provient de la préoccupation du scribe de reproduire page pour page le manuscrit Coste, ce que rendait difficile la dissemblance des formats.

A la fin du volume, fol. 156-169, quatorze notices, en français (XVIIe siècle), d'actes se rapportant à l'abbaye de Savigny. A noter : analyse d'un vidimus des lettres d'Aymar de Rossillon, archevêque de Lyon (1274-1282), déclarant que son frère Amédée, présentement évêque de Valence et de Die, et auparavant abbé de Savigny, et le nouvel abbé lui ont fourni des hommes armés pour la garde du concile de Lyon, 1279 ; description d'un gros rouleau, « long de 25 aulnes et large d'un quart, contenant un procès, enqueste et jugement au sujet de la régale de l'abbaye de Savigni ». 1323. — Dates extrêmes des actes analysés : 1218-1573.

Accès contrôlés
Nom de personne : Amédée de Rossillon, évêque de Valence et de Die, auparavant abbé de Savigny
Accès contrôlés
Nom de personne : Aymar de Rossillon, archevêque de Lyon
Accès contrôlés
Mot-matière : Concile ; De Lyon de 1279