Au dernier feuillet, une note de possesseur, soigneusement grattée, mais dans laquelle on peut lire la signature de Jean, duc de Berry. Le style du manuscrit rappelle tout à fait celui de la copie des Grandes chroniques de Pierre d'Orgemont, ayant appartenu à Charles V.