Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de réponse de Pierre Charnier adressée à Sudon, dans laquelle il explique qu'il est dans l'incapacité de convoquer une commission qu'il considère comme n'étant plus sous ses ordres.

Lyon (Rhône), 16 août 1848

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.196

Description matérielle lettre manuscrite 1 folio,

traces de cachet au recto et au verso1

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pierre Charnier déclare que la commission a prit certains arrêtés et a même passé des contrats, sans le consulter . Pierre Charnier cite les propos de Brisson, délégué de la mairie, lors de la réunion de la commission provisoire. Brisson s'était exprimé au sujet de la nécessité d'attendre de connaître le nombre effectif de commandes avant de constituer une commission : "il faut un lièvre pour faire un civet".