Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier adressée à Favier, gérant du journal

l'Indicateur. Lyon (Rhône), 30 avril 1835

Langue français
Cote

MS RUDE 376 f.102

Description matérielle lettre manuscrite 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Au recto se trouve le brouillon raturé d'une lettre datant du 29 décembre 1834, adressée au président de la commission d'enquête pour le compte d'un détenu, chef d'atelier. En note, Fernand Rude inscrit en haut de page, "Affaire d'Avril".

Au verso, Pierre Charnier s'adresse à Favier pour lui communiquer ses observations en réponse à la lettre injurieuse, signée "un solitaire dans la montagne", qui se trouverait être, d'après Fernand Rude, Daverède.

Pierre Charnier rappelle certains articles du règlement du premier mutuellisme, qu'il a rédigé lui-même et qui a été conservé, après dislocation, comme règlement du second mutuellisme.

Pierre Charnier signe de son nom et sous-titre, directeur de l'organisation de la Société d'Indication Mutuelle, ainsi que de son pseudonyme, le Solitaire du Ravin, qu'il barre cependant.

Pierre Charnier déclare laisser au public la décision de trancher entre la Société d'Indication Mutuelle et le nouveau mutuellisme fondé en 28 juin 1828.

La lettre est publiée dans le numéro19 du 10 mai 1835 de la Tribune Prolétaire, complétée de commentaires du rédacteur.