Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre adressée au rédacteur de l'Indicateur, publiée dans le numéro 32 du

26 avril 1835, Lyon (Rhône)

Langue français
Cote

MS RUDE 376 f.105-106

Description matérielle copie manuscrite 2 folios
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Cette lettre, signée "Le Solitaire de la Montagne", pseudonyme de Daverède, fait allusion à le lettre de Pierre Charnier, parue dans le numéro 16 de la Tribune Prolétaire, datant du 19 avril 1835.

L'auteur de cette lettre nie le rôle fondateur que Pierre Charnier revendique et ne lui accorde que la rédaction du règlement du premier mutuellisme, règlement qu'il fustige prétextant qu'il ordonnait l'espionnage mutuel. Il critique également l'admission des femmes dans l'association, ainsi que l'a fait Masson-Sibut dans une lettre du 27 janvier 1828.

Enfin, il accuse Pierre Charnier d'avoir agi dans son propre intérêt et pour son compte, contrairement à un "homme à l'esprit juste et au coeur généreux" qu'il désigne, sans le nommer, comme le fondateur légitime du mutuellisme. On devine qu'il s'agit là de Bouvery.

Article recopié par Fernand Rude.