Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Compte-rendu de la visite consultative de Jouvény, au sujet de sa soeur apprentie brodeuse dont le mari lui fait subir des violences conjugales, suivie de notes personnelles.

Lyon (Rhône), 10 mai 1856

Langue français
Cote

MS RUDE 378 f.289-290

Description matérielle notes manuscrites issues du journal de Pierre Charnier 2 folios, verso du premier et recto-verso du second
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Au recto 290, Pierre Charnier note la question de la femme Jusserandot qui, séparée de son époux sans formalités judiciaires et souhaitant se procurer trois livrets de chefs-d'art, demande si elle a besoin d'une autorisation spéciale de son époux. Pierre Charnier répond que oui.

Au verso 290, il fait mention de l'invitation de Trouillet pour la pentecôte, date à laquelle aura lieu le mariage de sa soeur. Il note "j'ai fini par accepter".

Pierre Charnier indique qu'il a rencontré le 11 mai Laloge qu'il avait défendu en Conseil de Guerre.

Pierre Charnier mentionne qu'à la même date, il a vu une "dame de cinquante ans d'une rare beauté assise sous les marronniers de Bellecour".

Il note également qu'il se vit remettre une lettre de remerciement de la part des paroissiens de Saint-Jean-d'Hérans, pour la lettre de plainte qu'il leur a rédigé concernant leur "curé mauvais prêtre".