Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Réponse rédigée par Pierre Charnier adressée à Bonnardet, membre de l'académie des sciences de Lyon, dans laquelle il le remercie de lui avoir envoyé un exemlaire de la pétition concernant un point de révision constitutionnelle.

Lyon (Rhône), 29 mai 1851

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.539-540

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pierre Charnier se défend de communiquer son avis sur la question, laissant "cette question de constitutionalité pour ceux qui ont mandat de représenter la nation". Il fait allusion, sans donner de détails, à une "déboire incroyable qui [lui] a encore une fois démontré que la prudence était la véritable politique du prud'homme ouvrier".

Accès contrôlés
Mot-matière : Pétitions ; Révision constitutionnelle  ; Conseillers prud'hommes
Nom de personne : Bonnardet ; Pierre Charnier