Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Notes de Pierre Charnier concernant un point précis de l'accusation de Laloge père, en vue de l'appel à sa condamnation, condamné en première instance pour avoir participé au dépavage et au barricadage durant l'insurrection de juin 1849.

Lyon (Rhône)

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.333

Description matérielle notes manuscrites 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Ces notes rendent compte d'un témoignage selon lequel Laloge aurait pris un plateau chargé de pavés pour aider celui qui le portait. En première instance, il lui fut reproché d'avoir eu une intention différente, celle de participer à l'élévation de la barricade.

Pierre Charnier profite de cet exemple pour étayer sa plaidoirie, soulignant que Laloge, s'il a approché la barricade, y a empêché les autres insurgés de tirer sur les soldats adverses.

En note, en marge gauche, une formule destinée à la plaidoirie : "Drapeaux et lampions de la peur mélés à ceux de l'alégresse".

Accès contrôlés
Mot-matière : Actions et défenses ; Crimes et délits politiques ; Procès politiques  ; Prisonniers politiques ; Plaidoirie ; Art oratoire  ; Avocats ; Témoins ; Dépositions ; Ordre public  ; Révoltes ; Barricades ; Émeutes
Nom géographique : Lyon (Rhône) -- 1849 (Révolte de juin)
Nom de personne : Pierre Charnier