Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier adressée à Brisson, président du Conseil des Prud'hommes, et transmise en copie à Chipier, concernant les inquiétudes de Pierre Charnier sur le "danger d'être débordé par les utopistes".

Lyon (Rhône), 26 août 1848

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.199

Description matérielle lettre manuscrite 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Dans cette lettre, Pierre Charnier informe Brisson que la pétition concernant l'entreprise de la commande d'oriflammes des curés des diocèses auprès des employés de la Fabrique lyonnaise a été présentée au préfet et qu'il en résulte une note comportant les points de détails suivants : consulter le président des Prud'hommes pour le choix des membres de la commission définitive; régler les attributions de la commission, conformément aux usages de la Fabrique; soumettre toute contestation entre les membres de la commission à la décision d'un délégué du préfet. Pierre Charnier demande donc à Brisson de bien vouloir consulter Chipier au sujet du choix des membres, précisant que ce dernier "connait bien le danger de se voir déborder par les utopistes".

Pierre Charnier mentionne également que cette pétition a été insérée dans les journaux.