Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre d'Hébrard adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui fait part des difficultés rencontrées du à l'empressement des employés de la Fabrique concernant la commande d'oriflammes.

Lyon (Rhône), 26 juillet 1848

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.161-162

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios,

le premier, découpé, est collé sur le second

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Au vu de ces demandes de renseignements, Hebrard prie Pierre Charnier de rédiger une note destinée à paraître dans le journal l'Union Nationale, note qui présenterait les travaux et l'organisation définie par la commission de répartition de l'ouvrage concernant cette commande.

De plus, Hébrard l'informe du souhait formulé par le cardinal de Bonald de se voir présenter un tableau des prix accompagnés d'échantillons, afin qu'il le signe et l'envoie aux curés des différents dicèses pour qu'ils ne se fournissent pas ailleurs.

En note, au bas du folio 162, Pierre Charnier donne des informations sur l'expéditeur de la lettre. Il définit le fils de l'architecte Hébrard comme "l'un des poètes distingués" de la Société de Saint-François Xavier, dont Pierre Charnier fût membre jusqu'en février 1848. Il note également qu'Hébrard est collaborateur au journal l'Union Nationale.