Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre signée par Pierre Charnier et Rougemont, adressée à Brosse, directeur de l'association des veloutiers, ainsi qu'à Galley sociétaire démissionnaire, pour savoir s'ils ont pu parvenir à une conciliation dans l'affaire qui les opposent.

Lyon (Rhône), 06 avril 1853

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.149-150

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

En marge du recto1, Pierre Charnier note qu'une copie a été expédiée à chacune des parties.

Rougemont et Pierre Charnier, respectivement choisis comme représentants par les parties adverses, ne pouvant se mettre d'accord, eurent réclamé l'avis d'un troisième arbitre, cependant les frais qu'occasionnerait cette démarche étaient contraires aux voeux des parties. Ils décidèrent donc de ce long renvoi et s'enquièrent dans ce courrier, de savoir si une conciliation avait été trouvée. Il est suggéré que, dans le cas contraire. ils peuvent confier au Conseil des Prud'hommes le soin de les mettre d'accord.