Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Chipier adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui communique ses impressions suite à la lecture du modèle d'acte d'apprentissage dont il est l'auteur.

Lyon (Rhône), 04 septembre 1847

Langue français
Cote

MS RUDE 380 f.25-27

Description matérielle lettre et note manuscrites 3 folios, le troisième est une note manuscrite épinglée au recto du folio 2
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Chipier adresse de nombreux compliments à Pierre Charnier. Il insiste plus particulièrement sur la qualité de son contrat qui selon lui, crée une application spécifique aux ateliers de la Fabrique, de la loi sur le travail des enfants qui a été votée pour les seules "grandes industries réunies dans un seul corps de fabrique".

Il détaille les qualités des douze articles qui constituent l'acte d'apprentissage dont Pierre Charnier est l'auteur.

En note épinglée plus tard, Pierre Charnier indique que Chipier était un ancien marchand-fabricant qui s'illustra en 1848 comme "républicain de la bonne espèce", dont témoigne ici son approbation aux principes religieux définis comme obligatoires dans le contrat d'apprentissage.

Pierre Charnier s'attribue également le mérite d'avoir rédigé son contrat "bien avant que la loi sur le travail des enfants ne soit discutée et mise en avant".