Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier, adressée à Buffard, propriétaire, dans laquelle il effectue un compte-rendu de la réunion des maîtres ouvriers en bâtiment pendant laquelle a été lue et signée une pétition en faveur de la création d'un Conseil des Prud'hommes de leur corporation.

Lyon (Rhône), 10 juin 1844

Langue français
Cote

MS RUDE 375 f.235-236

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios,

en-tête du Conseil des Prud'hommes, traces de cachet de cire au vesro 2

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pierre Charnier explique comment, nommé pour effectuer la rédaction de la demande et les démarches pour mener à bien le projet, il souhaiterait redistribuer les honoraires qu'on lui propose pour cette tâche, aux familles des ouvriers décédés à cause d'accidents de travail. Il souhaiterait associer Buffard à cette action, tentant par là de l'amener à participer au projet d'un Conseil des Prud'hommes du bâtiment paritaire.

Il ajoute également qu'il a transmis une copie de la pétition à l'académie d'architectes par l'intermédiaire de deux architectes : Falcounet et Savy, mais semble redouter l'opposition du secrétaire de l'académie, Dalgabio.