Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier adressée au marchand-fabricant Dervieux dans laquelle il retrace l'origine de la décision de prohibition des crêpes fabriqués en Chine en 1820, apparemment remise alors en question.

Lyon (Rhône), 22 novembre 1845

Langue français
Cote

MS RUDE 379 f.149

Description matérielle lettre manuscrite 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pierre Charnier a mené une enquête pour connaître l'origine de la fabrication de ce tissu particulier, à Lyon. Il a découvert des archives provenant de l'épouse de Dufour. Les documents qu'elle lui a communiqué l'amènent à questionner son destinataire au sujet du refus des propositions du Vicomte du Bouchage qui semblent aller dans le sens des mesures prises en 1820.