+Reconnaissances et quittances de lods et droits d'indemnité au sacristain curé de l'église Saint-Paul de Lyon, Charles du Marest, par les prêtres de la congrégation de la Mission, dite de Saint-Lazare, établie dans ladite ville en la rue et montée Saint-Barthélemy, pour acquisition d'un tènement composé de plusieurs bâtiments, maisons, chapelle, cour, jardin, terrasse et fontaine sis en ladite rue Saint-Barthélemy, appartenant aux religieuses du premier monastère de Sainte-Ursule de Lyon. 28 juillet 1757
+Copie de l'acte de prise d'habit et profession du frère Zacharie (Jean-Marie Chamrion), de Villefranche (Rhône), capucin du couvent de Saint-André de Lyon. 1757 et 1766. Signatures autographes du gardien, de l'official « Delaforest » et de l'intéressé
+Copie de quatre lettres dudit frère Zacharie à sa mère relatives aux engagements religieux précédents pris par le commandement de cette dernière et malgré lui
+Procès-verbal de visite de l'abbaye royale de Brienne en Lyonnais, réunie à celle de la Déserte de Lyon. 10 septembre 1767. Original signé de l'abbé Marie-Eugène de Monjouvent, vicaire général, doyen de l'église de Lyon, et du curé d'Anse
+Relation des cérémonies de la bénédiction de ladite église. 11 septembre même année
+Devis des ouvrages à faire à la chapelle de Brienne et conventions entre Marie-Jeanne-Alexandrine de Montjouvent, abbesse de la Déserte de Lyon, et Benoît Colas, maître maçon, de la paroisse de Lucenay (Rhône). Avec quittances. 9 avril et 13 septembre 1767
+Lettre dudit Marie-Eugène de Montjouvent, au sujet des prébendes canoniales du prieuré de Saint-Rambert en Forez. Lyon, 2 décembre 1775
+Requête du frère Chrysologue (Jean-Pierre Dazy), prêtre au couvent du tiers ordre de Saint-François à la Guillotière (Lyon), à l'official de ladite ville, pour être relevé de ses vœux faits malgré lui. 1770
+Quittance de Desgauthiers, prêtre conventuel des ordres réunis de Malte et de S. Antoine, à M. Hennequin, agent de la commanderie de Saint-Georges de Lyon. 3 mai 1780
+Ordonnance de paiement par le chapitre de l'église de Lyon pour le chanoine-comte Charles-Marie de Gain. 16 décembre 1780
+Quittance par la sœur Ste Agathe de Fore, supérieure des Ursulines de Lyon (Saint-Just). 5 juillet 1780
+Officialité de Lyon. Poursuites contre l'abbé Gabriel Guillard, prêtre, curé d'Ongly (sic). 10 octobre 1672
+Instruction contre l'abbé Joseph-Aimé Bertin, curé de Francheville (Rhône), demandée par le marquis de Ruolz, seigneur dudit lieu. Interrogatoire. 28 juin 1785
+« A la requête d'Ambroise-Augustin Bazile, sous-diacre du diocèse de Condom, agrégé à la congrégation de l'Oratoire, prébendier de la chapelle Saint-Philippe fondée en l'église Sainte-Croix de Lyon, le président Angran », collateur de cette prébende, autorise la vente d'une maison sise dans ladite ville, rue Saint-Georges, dépendant de ladite chapelle. 15 mai 1788
+Lettre de Jean-Baptiste Teste, ministre de la justice et des cultes, approuvant le devis concernant divers travaux à exécuter au qrand séminaire de Lyon (place Croix-Paquet). 22 janvier 1840
+Pétition à la Reine par les membres de la commission chargée de l'érection d'une église aux Charpennes, commune de Villeurbanne. Souscription