+Demande par Morand, Ballet et Cie, associés dans l'entreprise de la construction d'un pont en bois sur le Rhône et concessionnaires du privilège des bacs et trailles sur ledit fleuve, et autorisation à eux accordée par les trésoriers de France à Lyon, de transporter devant la place des Cordeliers lebac situé en face du collège de la Trinité. Avril 1776
+Paiement à Pierre Catelin de la somme de 600 livres pour fourniture des palées supérieures dudit pont. 18 avril 1772
+Autre à J.-B. Rollet de 304 livres pour fourniture de bois. 9 août 1772
+Autres à Jean-Antoine Morand, architecte, de 367 livres 10 sols, pour la construction dudit pont. 8 janvier 1774. Ordonnance et quittance autographes signées
+Actions de la première et de la seconde classe dans l'entreprise (Perrache) des constructions pour la partie méridionale de la ville de Lyon autorisée par lettres-patentes du Roi, du 13 octobre 1771. Imprimés avec, au bas, les signatures autographes des syndics Genève l'aîné, de Verneaux, l'abbé Guiguet, Perrache
+Quatre actions de cinq cents livres sur le pont de la Mulatière. Imprimés avec, au bas, les signatures autographes des administrateurs Claret de Fleurieu, Gonyn de Lurieu, de Laurencin et Gay