+États du logement de deux compagnies du régiment d'Estissac, de la compagnie des gardes de Mgr le Prince, de deux compagnies de la citadelle de Montpellier, de dix compagnies du régiment du « baron de Coissy, » d'une compagnie du régiment du marquis de Villeroy, de cinq compagnies des Suisses des gardes du Roi, à Saint-Romain-de-Couzon (Rhône). 1626-1629
+État du logement de deux compagnies du régiment de Villeroy à Dargoire et à Tartaras (Loire)
+Rôle du logement dans lesdites communes de la compagnie de M. de Boissat. 1628
+« Verbal de la garnison establie à Panissières [Loire] de deux compagnies du régiment de M. de Villeroy. » 1626
+Rôle de la recrue du régiment de M. de la Grange, de 300 hommes pour le service du Roi, logés à la Guillotière, 1630. Avec un ordre du seigneur d'Halincourt, marquis de Villeroy, un certificat du curé du bourg de la Guillotière et un état de logement des hommes chez divers particuliers et dans les auberges suivantes : à S. Georges ; à la Couronne ; au Sauvage ; aux Trois Rois ; au Soleil ; à l'Ange ; au Chapeau Rouge ; au Cerf-Volant