+Billet du chevalier Dervieu du Villars, commandant général de la garde nationale de Lyon, à Andrillat, premier capitaine de Pierre-Scize, afin qu'il prévienne « les trois députés nommés pour la Fédération de Paris » de se rendre à l'hôtel commun de ladite ville. 25 juin 1790
+Plaintes des administrateurs de Villefranche au sujet du dépôt des blés de la province à la Grenette de Lyon, ce qui rend les approvisionnements difficiles. 17 septembre 1789
+Le maire et les officiers municipaux de Saint-Etienne (Loire), par délibération et au nom du conseil général de la commune assemblé, adressent aux administrateurs du directoire du département de Rhône-et-Loire l'expression de leur indignation au sujet de l'article publié contre ces derniers dans le Journal de Lyon (Prudhomme)
+Quatre-vingt-huit citoyens habitants de Lyon demandent aux administrateurs du district de cette ville que le « particulier » qui a brûlé publiquement le mémoire adressé aux chefs composant l'étatmajor de la garde nationale et que le sieur Julliard, commandant général de ladite garde, a refusé de faire arrêter, soit poursuivi conformément à la loi. 16 mai 1792
+Réponse du maire et des officiers municipaux de Lyon aux administrateurs du district. « Ils n'ont point remarqué, hier (16 mai 1792), sur la place des Terreaux des mouvements séditieux prêts à éclater, et cependant ils ne cessent de surveiller les actions de tous les malveillans et de tous les hommes suspects que cette ville renferme ». 17 mai 1792
+Lettre non signée au citoyen Legendre, député à la Convention, logé à l'hôtel de Milan à Lyon, au sujet de l'aménagement de la salle des clubistes. A la suite, dénonciation. Sans date (1793)
+La veuve Grenet, de Lyon, mère de huit enfants, dont deux sont au service de la République, demande au commissaire de la Convention la libération de l'un d'eux pour pourvoir à ses besoins. 7 mars 1793
+Lettre de Galbois Saint-Amant, commissaire civil. 30 mars 1793
+Imprimé. « Circulaire de la Société des Amis de la Liberté et de l'Égalité, séante aux ci-devant Jacobins Saint-Honoré, à Paris. » 5 avril 1793
+Lettre de ladite Société aux commissaires de la Convention à Lyon, annonçant l'envoi de l'affiche précédente. 6 avril 1793
+Tableau des membres composant l'administration du département de Rhône-et-Loire. Directoire ; conseil. Avec observations. 9 juillet 1793
+Le comité de sûreté générale et de surveillance de la Convention nationale ordonne que des perquisitions soient faites dans les caves de l'ancien intendant du commerce à Lyon, Tolozan de Montfort, où sont enfouis des trésors. 25 brumaire an II (15 novembre 1793)
+Lettre du même Comité aux représentants du peuple à Lyon, annonçant l'envoi de l'arrêté précédent. 27 brumaire an II (17 novembre 1793)
+Lettre du citoyen Guerre, juge de paix du canton nord-ouest de Lyon, aux représentants du peuple, relative à la levée des séquestres sur les matières employées dans la fabrication des draps et des chapeaux. 16 frimaire an II (6 décembre 1793)