+« Du huit juillet 1790. Nous anciens députés composant le bureau intermédiaire du département de Lyon et Franc-Lyonnois, instruits que MM. les membres du district de la ville de Lyon ont été convoqués pour ouvrir leur session, cejourd'huy à neuf heures du matin, nous nous sommes rendus à l'hôtel de l'administration, dans la salle ordinaire ; nous avons reçu MM. les administrateurs, et, après leur avoir exprimé les sentiments que leurs vertus, leurs lumières et leur amour pour le bien public nous ont inspirés, nous les avons priés d'agréer le délaissement que nous leur faisons des registres, papiers et correspondance concernant l'administration du département... Fait et clos ledit jour. Morand, Marduel, procureurs-syndics »