+Lettre du Comité central de surveillance du département de l'Allier au procureur général de la Commission temporaire de surveillance républicaine établie à Commune-Affranchie (Lyon), annonçant l'envoi dans cette dernière ville de 32 aristocrates pour « participer à l'honneur de la grande fusillade ». Moulins, 15 frimaire an II
+« Notes instructives relativement aux 32 contre-révolutionnaires envoyés de Moulins... »