+Deux lettres originales, signées : « Louis » (dont l'une contre-signée Phélypeaux), au maréchal de Biron et au comte de Lautrec, concernant cette nomination. Versailles, 21 juin 1755 et 6 mai 1758
+Brevet d'une pension de 14,360 livres accordée par le Roi à Jean Maritz, inspecteur général des fontes de l'artillerie de terre et de mer, né le 26 juillet 1711 à Burgdorf en Suisse, canton de Berne. 1779. Expédition authentique du 26 février 1791, signée : « Louis »