+Première et dernière page du dossier créé par Pierre Charnier au sujet de l'incendie de la Commanderie, quartier Saint Georges Lyon (Rhône), 1854
+Lettre destinée au directeur de la compagnie générale d'assurance contre l'incendie, dont Bruel est souscripteur et à qui il est refusé de payer les indemnités correspondantes aux pertes matérielles, sous prétexte qu'il n'aurait pas déclaré l'existence d'un établissement dangeureux à proximité de son domicile : la fabrique d'ouate de Perrin, qui n'avait alors pas d'existence légale. Paris (France), 22 février 1854
+Notes de l'enquête concernant l'indemnisation de Bruel suite à l'incendie de son domicile. Lyon (Rhône), février 1854
+Lettre destinée au directeur de la compagnie générale d'assurance contre l'incendie, dont Grolles est sousctripteur et à qui il est refusé de payer les indemnités correspondantes aux pertes matérielles, sous prétexte qu'il n'aurait pas déclaré l'existence d'un établissement dangeureux à proximité de son domicile. Paris (France), 30 septembre 1854