+Première page du dossier dédié à la correspondance au sujet de la réforme de la juridiction industrielle de Lyon, entre 1852 et 1853. Lyon (Rhône)
+Adresse à l'empereur pour la demande de création d'une chambre syndicale nécessaire, du fait de la réorganisation du Conseil des Prud'hommes.
+Correspondance entre Pierre Charnier et Cabias, député, autour du projet de loi sur les prud'hommes (mars 1853)
+Post-scriptum inséré à la suite de la demande d'un syndicat et d'un conseil de Prud'hommes spécial pour la fabrique d'étoffe, adressée à Vaïsse, conseiller d'état, administrateur du département. Lyon (Rhône), 08 avril 1853
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Cabias, maire de la Croix-Rousse et député, en réponse à son envoi du rapport Curnier au nom de la commission spéciale sur la demande d'un syndicat et d'un conseil de Prud'hommes spécial pour la Fabrique d'étoffe. Lyon (Rhône), 20 mai 1853
+Lettre adressée au général Carrelet, sénateur chargé pour l'empereur d'une enquête spéciale sur la classe ouvrière, dans laquelle une commission de chefs d'ateliers lyonnais demandent la disjonction du Conseil des Prud'hommes au profit d'un conseil spécial pour la Fabrique d'étoffe. Lyon (Rhône), 21 juillet 1853
+Lettre accompagnant l'envoi de l'adresse au général Carrelet, adressée à Colomban par Pierre Charnier. Lyon (Rhône), 26 juillet 1853
+Ultimes tentatives de la commission pour la disjonction du Conseil des Prud'hommes au profit d'un conseil spécial pour la Fabrique d'étoffe, auprès des membres de la Chambre de Commerce et de Vaïsse, conseiller d'état et administrateur du département.