+Demande d'enquête adressée au procureur de la République, rédigée par Pierre Charnier pour le compte de l'épouse d'André Gabriel Perret, accusé d'avoir participé à l'insurrection de juin 1849. Lyon (Rhône), 05 avril 1850
+Lettre de Pierre Berthet, détenu à la prison de Roanne depuis le 28 mai, adressée à Pierre Charnier, suivie de la réponse de ce dernier. Lyon (Rhône), 19 juin 1848
+Lettre de Berthet, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49, dans laquelle il demande à Pierre Charnier de mettre en place une pétition pour demander sa libération et lui indique les personnes qui l'appuieront. Lyon (Rhône), 05 juillet 1849
+Brouillon d'une lettre de Pierre Charnier adressée à Berthet, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49. Lyon (Rhône), 25 juin 1849
+Demande adressée au procureur de la république pour qu'il fasse procéder à l'interrogatoire de François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49. Lyon (Rhône), 25 juillet 1849
+Permis de visite délivré à Pierre Charnier pour communiquer avec François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49. Lyon (Rhône), 11 juillet 1849
+Lettre de François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49, dans laquelle il demande à Pierre Charnier de faire accélérer son interrogatoire. Lyon (Rhône), 08 juin 1849
+Lettre de François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49, adressée à Pierre Charnier. Lyon (Rhône), 15 juillet 1849
+Lettre de Pierre Charnier adressée à François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite des évènements de juin 49. Lyon (Rhône), 13 juillet 1849
+Brouillon d'une lettre adressée à François Palu, détenu à la prison de Roanne à la suite des évènements de juin 49. Lyon (Rhône), 27 juillet 1849
+Copie de la déposition certifiée de Pierre Charnier concernant les qualités morales de Palu qu'il a pu connaître lorsque ce dernier était membre du comité central de l'Hôtel de ville en 1834. Lyon (Rhône), 02 juin 1848
+Demande adressée au procureur de la République, rédigée par Pierre Charnier pour le compte de l'épouse de François Montezin, accusé d'avoir déclaré, à la suite insurrection de juin 1849, "Ce n'est pas encore fini ! Nous recommencerons demain". Lyon (Rhône), juillet 1849
+Lettre de Pierre Charnier adressée au général Gémeau dans laquelle il plaide la cause de Jean-François Lacroix, ancien militaire reconverti en cabaretier, établissement où il fut arrêté suite à l'insurrection de juin 1849. Lyon (Rhône)
+Fac similé dans lequel Bernard Barret, ex premier adjoint de la Croix-Rousse ayant "émigré immédiatement après l'émeute du 15 juin 1849, certifie laisser vingt francs non règlés. Lyon (Rhône), 26 mai 1849
+Lettre d'Henry Randanne adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui communique les détails de l'affaire dans laquelle ce dernier va le défendre contre l'accusation qui lui ait faite d'avoir crié de ne pas recharger les armes lors de l'émeute du 15 juin 1849 et d'avoir donné ses cartouches aux insurgés. Lyon (Rhône), 25 décembre 1849
+Renseignements concernant André Gabriel Perret, accusé de détention d'arme de guerre : origine de l'arme trouvée au domicile de l'accusé et liste des témoins, suivis de pensées rédigées par Pierre Charnier. Lyon (Rhône)
+Seconde lettre de Pierre Charnier adressée au procureur de la république dans laquelle il demande d'hâter l'interrogatoire de l'accusé Fêvre, arrêté à la suite de l'insurrection de juin 1849, dont la santé mentale semble se détériorer du fait de la détention. Lyon (Rhône), 25 juillet 1849
+Lettre de Pierre Charnier adressée au procureur de la république concernant l'affaire Jean Lestierra, incarcéré le 02 août pour avoir aidé les insurgés de juin 1849 en leur indiquant que Charpine possédait de nombreuses armes et en leur facilitant l'accès à la réserve de ce dernier. Lyon (Rhône), 03 ocobre 1849
+Lettre de Pierre Charnier et Parelles, avocat, adressée au docteur Gerbeaud dans laquelle ils démentent leur prétendu crédit accordé aux rumeurs lancées par Descombres et Boulogne, rumeurs selon lesquelles le médecin aurait accusé Pierre Charnier et Parelles d'avoir participé à l'insurrection de juin 1849. Lyon (Rhône), 13 novembre 1849
+Déclaration de Descombres et Boulogne qui reconnaissent leur responsabilité dans l'origine des rumeurs selon lesquelles le médecin Gerbeaud aurait accusé Pierre Charnier et l'avocat Parelles d'avoir participé à l'insurrection de juin 1849. Lyon (Rhône), 12 septembre 1849
+Adresse du docteur Gerbeaud aux citoyens dans laquelle il s'explique sur les rumeurs et calomnies dont il est la victime, dont il devine le but, celui de faire échouer sa candidature au grade de chirurgien dans la garde nationale. Lyon (Rhône)
+Notes sur les conditions de détention à la prison de Riom, en ce qui concerne la nourriture. Riom (Puy-de-Dôme)
+Brouillon d'une lettre de Pierre Charnier adressée à Calet, dont les fils sont détenus à la suite de l'insurrection de juin 1849, lettre dans laquelle il déplore les conséquences négatives qui touchent la classe ouvrière à chaque révolte. Lyon (Rhône), 12 septembre 1849
+Brouillon de Pierre Charnier de la lettre adressée au procureur de la république dans laquelle il plaide la cause de Girad, dit Cuzin, accusé d'avoir coopéré avec les insurgés de juin 1849 et détenu depuis à l'Hôtel-Dieu. Lyon (Rhône), 15 octobre 1841
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Valotte à qui il demande d'intervenir en tant que témoin à décharge dans l'affaire de Girad, dit Cuzin, accusé d'avoir coopéré avec les insurgés de juin 1849 et détenu depuis à l'Hôtel-Dieu. Lyon (Rhône), 21 octobre 1849
+Lettre de Coste, détenu au fort de la Vitriolerie depuis l'insurrection du 15 juin 1849, pour des motifs inconnus du détenu. Lyon (Rhône), 27 juillet 1849
+Lettre de Pierre Charnier adressée au général Gémeau dans laquelle il plaide la cause de Pétillot, propriétaire qui, ayant fui dans la campagne par peur des "communistes" fut pris pour un insurgé et passé à tabac par les soldats de garde. Lyon (Rhône), 15 octobre 1849
+Lettre adressée au procureur de la République, rédigée par Pierre Charnier pour le compte du beau-frère de la tisseuse Boiron, condamné à la détention, après l'insurrection de juin 1849. Lyon (Rhône)
+Lettre de Boiron adressée à son beau-frère condamné à la détention, après l'insurrection de juin 1849 et détenu à la prison du Mont-Saint-Michel, dans laquelle elle lui fait part des nouvelles tentatives de recours. Lyon (Rhône), 15 décembre 1849
+Lettre de Nicod adressée à Pierre Charnier il lui demande de bien vouloir se renseigner sur la demande de Franckini auprès du procureur de la république. Lyon (Rhône), 03 janvier 1850
+Brouillon d'un certificat de moralité à l'endroit de Paul Franckini. Lyon (Rhône)
+Lettre de remerciement adressée à Pierre Charnier de la part de Clapot, déporté en Algérie qui s'est fait transmettre une demande de grâce à son endroit, rédigée par Pierre Charnier, suivi de la réponse de ce dernier. Lyon (Rhône), 02 octobre 1854
+Communication émise par Joséphine Monneret à l'attention de Pierre Charnier de l'adresse de son beau-frère exilé en Algérie, empruntant le nom de Perrin, afin que Pierre Charnier puisse répondre à la lettre de remerciements qu'il lui avait adressé en retour de la demande de grâce à son endroit, rédigée par Pierre Charnier. Lyon (Rhône)