+Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui demande des renseignements statistiques et généraux concernant les tisseurs, en vue d'une étude sur leur situation après les évènements d'avril 1834. Lyon (Rhône), 11 juin 1834
+Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui expose sa position sur le mouvement réformiste. Marseille (Bouches-du-Rhône), 24 août 1834
+Lettre de Théodore de Seynes, de passage à Lyon, dans laquelle il propose à Pierre Charnier un rendez-vous au bureau du journal Le Censeur. Lyon (Rhône), 26 novembre 1834
+Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui fait part de sa réaction à la lecture de la lettre qu'il lui avait envoyé concernant Vaise. Lyon (Rhône), janvier 1835
+Courrier d'excuse de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier pour le prévenir qu'il ne pourra pas honorer leur projet d'excursion. Lyon (Rhône), 07 janvier 1835
+Courrier d'excuse de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier pour le prévenir qu'il ne pourra pas honorer leur rendez-vous avant la semaine suivante. Lyon (Rhône), 26 août 1835
+Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui présente ses opinions sur un point de dissension concernant l'application d'une réforme politique et sociale. Lyon (Rhône), 30 septembre 1835
+Recommandation adressée par Théodore de Seynes auprès de Pierre Charnier pour un ami artiste, amateur d'antiquités. Lyon (Rhône)
+Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il s'excuse de son absence et de celle du peintre paysagiste Antoine Guindraud. Lyon (Rhône), 22 mai 1837
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Théodore de Seynes dans laquelle il lui relate un banquet donné chez Diano où Pierre Charnier mît en place un canular qui fonctionna très bien. Lyon (Rhône)
+Profession de foi de Théodore de Seynes, candidat aux élections législatives de l' Assemblée nationale constituante. imprimerie Louis Perrin, rue d'Amboise, 6. Lyon (Rhône), 06 avril 1848