+Première page du dossier dans lequel Pierre Charnier a réuni différents documents relatifs aux oeuvres de bienfaisance, afin d'être communiqués à la veuve Balleidier. Lyon (Rhône), 1857
+Lettre adressée à Fulchiron, membre de la Chambre des Pairs, rédigée par Pierre Charnier, pour Pierre Angéliere, déserteur, qui demande à Fulchiron son soutien pour obtenir une exemption de peine et de poursuite. Lyon (Rhône), 30 août 1845
+Lettre de remerciements pour avoir acquitté son livret, rédigée par Pierre Charnier pour le chef d'atelier Bourchardy, adressée au marchand-fabricant Droiteau,. Lyon (Rhône), 27 novembre 1836
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour Gourbet dans laquelle ce dernier demande de l'aide à son beau-frère. Lyon (Rhône), 04 février 1841
+Lettre de réponse rédigée par Pierre Charnier pour Victoire Paygnond, domestique chez Serre, adressée à la nièce de celle-ci, Soeur Saint-Paul Joseph, demeurant au couvent Sainte Ursule de Vireville. Lyon (Rhône), 18 janvier 1845
+Lettre rédigée par Pierre Charnier, adressée aux administrateurs de l'hospice des incurables au Perron d'Oullins, afin de faire admettre dans leur établissement Marie Fond. Lyon (Rhône), 15 avril 1846
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour la dame Perrin, veuve Duminge, dans laquelle elle expose sa malheureuse situation au cousin, rentier, de son défunt mari. Lyon (Rhône), 23 février 1847
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Berthier, ancien maître tisseur, dans laquelle il lui fait part d'un acte de "bienfaisance industrielle" effectué par les marchands Dufrêtre et Cie. Lyon (Rhône), 20 octobre 1847
+Église aux Tapis (1848)
+Mémoire de Bellet, Descombes et Gubion, chefs d'ateliers tullistes, contre Dullin, marchand tulliste, pour le procès en contrefaçon qui les oppose. Lyon (Rhône)
+Note de Bellet adressée à Pierre Charnier concernant des additions qu'il souhaiterait apporter au mémoire concernant le procès en contrefaçon qui l'oppose à Dullin, marchand tulliste. Lyon (Rhône)
+Lettre de Mondon adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui demande d'intercéder en sa faveur, pour obtenir un nouveau délai auprès de Raymond, marchand-fabricant, duquel il est débiteur d'une avance sur façon. Lyon (Rhône), 22 mai 1848
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour Pignel, employé à l'Hôtel des Façades, adressée aux parents de ce dernier, dans laquelle il rétablit la vérité concernant une fausse accusation de vol dont il a été victime. Lyon (Rhône), 08 octobre 1848
+Lettre adresséee au procureur, rédigée par Pierre Charnier pour François Châtelin, vieil indigent abandonné par sa famille, dans le but d'obtenir pour lui une pension alimentaire; Pierre Charnier joint à la demande un certificat de moralité signé. Lyon (Rhône), 13 janvier 1849
+Enveloppe adressée à Pierre Charnier, administrateur au quatorzième comité de bienfaisance, par le bureau des subsistances de la ville de Lyon. Lyon (Rhône)
+Lettre de Pierre Charnier adressée au maire de Lyon dans laquelle il lui communique ces idées concernant la mise en place d'une législation concernant les laveuses des berges de Saône. Lyon (Rhône), 16 juillet 1849
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour l'épouse du tisseur Jacquet, adressée à la cousine de celle-ci, dans laquelle elle lui fait part de sa condition misérable et des remerciements pour sa bonté. Lyon (Rhône), 22 juillet 1849
+Demande adressée au procureur de la république par Pierre Charnier dans laquelle il lui expose la malheureuse situation de Louis Bloquet. Lyon (Rhône), 31 juillet 1849
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Meynard, boulanger fournisseur, dans laquelle il lui transmet une lettre explicative à remettre à Descombes, maire de la Guillotière, concernant les créances contractées par le boulanger. Lyon (Rhône), 07 août 1849
+Copie de la lettre adressée à madame de Lamothe, rédigée par Pierre Charnier, dans laquelle il engage une tentative de réconciliation entre cette dernière et son fils. Lyon (Rhône), 23 mars 1850
+Demande adressée au président de la république par Pierre Charnier dans laquelle il lui expose la requête d'exemption de service national pour le père d'un jeune enfant. Lyon (Rhône), 15 août 1850
+Copie de la lettre rédigée par Pierre Charnier pour Jourdon en réponse à la lettre injurieuse de Farge. Lyon (Rhône), 26 septembre 1850
+Brouillon de lettre de Jourdan concernant l'affaire qui l'oppose à Farge, professeur, qui l'a accablé de lettres injurieuses. Lyon (Rhône), 07 octobre 1850
+Pétition rédigée par Pierre Charnier, adressée au maire de Lyon, concernant Marie Claudine Deschamp, veuve Girard, ancienne tisseuse ruinée par ses faillites. Lyon (Rhône), octobre 1850
+Attestation du médecin titulaire de l'Hôtel-Dieu concernant la paralysie de Marie Claudine Deschamp. Lyon (Rhône), 21 juillet 1850
+Attestation du commissaire de police de la Croix-Rousse de l'état de misère dans lequel se trouve Marie Claudine Deschamp, veuve Girard. Lyon (Rhône), 17 juillet 1850
+Certificat de décès de Pierre Girard datant du 26 octobre 1844, époux de Marie Claudine Deschamp, délivré le 09 octobre 1850. Lyon (Rhône)
+Déclaration de Cusin, propriétaire du logement de Marie Claudine Deschamp, qui a dépêché un huissier contre cette dernière. Lyon (Rhône), 20 juillet 1850
+Demande de Jeanclerc, collègue de Pierre Charnier, dans laquelle il demande à ce dernier d'aider le nommé Monnin à trouver un emploi. Lyon (Rhône), 06 novembre 1850
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Bouvard, adjoint à la mairie de la Guillotière, dans laquelle il l'entretient au sujet de la requête de Dugelay, tisseur, auprès de Coste, marchand-fabricant, duquel il est débiteur d'une avance sur façon. Lyon (Rhône), 1er mars 1851
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour la veuve Martinon, couseuse de parapluie, adressée à sa nièce, la veuve Lambert, rentière. Lyon (Rhône), 19 juin 1851
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour Renard, adressée à sa fille, épouse Riondel, dans laquelle il lui demande de lui faire parvenir de l'argent sans quoi il sera obligé d'accepter l'aumône de la paroisse. Lyon (Rhône), 25 juillet 1851
+Lettre de Pierre Charnier adressée à Mathevon, marchand-fabricant, sur conseil de Chipier, dans laquelle il le prie de venir en aide au tisseur Jacquet. Lyon (Rhône), 29 août 1851
+Réponse de Mathevon, président de la commission des soies, adressée à Pierre Charnier. Lyon (Rhône), 29 août 1851
+Lettre de recommandation du tisseur Jacquet auprès de Mathevon, président de la commission des soies. Lyon (Rhône), 30 août 1851
+Réclamation d'indulgence auprès du maire de Lyon, rédigée par Pierre Charnier pour le tisseur Brun. Lyon (Rhône), 16 février 1852
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour Claire Tournier dans laquelle elle prie le préfet de bien vouloir appuyer la résiliation du marché conclu avec la ville, afin qu'elle puisse inhumer le corps de son père dans le terrain qu'elle souhaite acheter. Lyon (Rhône), 08 juin 1852
+Lettre rédigée par Pierre Charnier adressée au procureur impérial pour le chevalier de Guibert afin qu'il obtienne le droit de faire enfermer dans une maison de correction, sa petite-fille, ayant perdu ses parents et "souffrant de fureur utérine". Lyon (Rhône), 04 février 1853
+Lettre rédigée par Pierre Charnier adressée au procureur impérial pour Châtaignat dont l'insubordination du fils l'amène à formuler la requête de se voir dégagé de ses obligations alimentaires. Lyon (Rhône), 26 septembre 1853
+Demande de grâce adressée à l'empereur, rédigée par Pierre Charnier à la demande de l'épouse de Julliard, tisseur condamné à sept ans de réclusion pour attentat à la pudeur, par la cour d'assises de Lyon en date du 23 août 1850. Embrunais (Hautes-Alpes), novembre 1853
+Demande de placement à l'hospice de la Charité du petit-fils d'Etienne Vibert dont le père est gravement malade et la mère est "tombée dans un état de dégradation crapuleuse pire que la sauvagerie"; demande adressée au conseiller d'état et rédigée par Pierre Charnier. Lyon (Rhône), 09 mai 1854
+Demande de Charpillat pour entrer au dépôt de mendicité, adressée au préfet Vaïsse. Lyon (Rhône), 14 mai 1854
+Demande d'internement en asile de Dorel, adressée au maire de la commune de Saint-Rambert-l'île-Barbe par l'épouse du malade. Lyon (Rhône), 07 août 1854
+Incendies dans le quartier Saint Georges (1854)
+Lettre rédigée par Paul Bignon, soldat au quatrième de ligne et par Albertine Dufresne dans laquelle ils exposent à Pierre Charnier leur tentative auprès du lieutenant de Bignon, pour obtenir une autorisation de mariage. Lyon (Rhône), 06 janvier 1856
+Demande d'autorisation de mariage, rédigée par Pierre Charnier, adressée à l'impératrice, pour le couple Paul Bignon et Albertine Dufresne. Lyon (Rhône), 05 janvier 1855
+Mémoire sur la controverse entre les pères de la grande Chartreuse et Rozel et consorts, liquoristes à Lyon. Lyon (Rhône), août 1855
+Demande d'admission adressée à la supérieure des Petites Soeurs des pauvres, rédigée par Pierre Charnier, concernant la veuve Cusset, sur demande du curé de la paroisse Saint-Paul. Lyon (Rhône), 21 novembre 1855
+Pétition adressée à l'évêque du diocèse de Grenoble dans laquelle les paroissiens de Saint-Jean d'Hérans se plaignent de la conduite de leur curé et demande à ce qu'il soit remplacé. Lyon (Rhône), 29 novembre 1855
+Lettre de remerciements des habitants de la paroisse de Saint-Jean d'Hérans, adressée à Pierre Charnier et remise par sa locataire Debon. Lyon (Rhône), 08 mai 1856
+Lettre adressée à Mollin, liseur de dessin, rédigée par Pierre Charnier pour l'épouse de Mollin dans laquelle elle demande à son époux de changer la façon dont il la traite au sein du foyer et de l'atelier familial. Lyon (Rhône), 06 avril 1856
+Lettre de Pierre Charnier adressée au procureur impérial pour Morand, marchand de vin, dans laquelle il demande la liberté provisoire de ce dernier. Lyon (Rhône), 09 mai 1856
+Lettre rédigée par Pierre Charnier pour la veuve Eder-Blanc, dont le défunt mari fut "d'une conduite aussi exemplaire dans les rangs [de la police] que sous le toit conjugal", et qui demande, en conséquence, à l'empereur, une aide pour l'établissement d'un bureau de tabac. Lyon (Rhône), février 1855
+Note pour mémoire, transmise par Pierre Charnier à Dolbeau, qui concerne le différent qui oppose ce dernier à ses voisins mitoyens, les frères des écoles de la montée Saint-Barthélémy. Lyon (Rhône), 15 juin 1856
+Lettre de Pierre Charnier accompagnant le cadeau destiné à madame de Nohac qu'il lui fait parvenir en témoignage de son admiration pour la bonté de celle-ci. Lyon (Rhône), 26 février 1857