Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  Commentaire de Télesphore de Cosenza, ermite calabrais, sur les prophéties faussement attribuées à Joachim de Fiore

Cote

Ms 189

Dates extrêmes XVe siècle
Langue latin
Description matérielle

Papier

38 feuillets

Écriture et ornementation italiennes. Le folio 30 est retourné

290 × 200 mm

Reliure parchemin

Présentation du contenu

(Voy. sur l'auteur prétendu de ces prophéties et sur leur commentateur un article de Renan, Revue des Deux Mondes, 1866, t. LXIV, p. 94-142.) Les 15 premiers feuillets sont remplis par des prophéties, illustrées de 30 dessins à la plume et concernant les papes depuis Nicolas III jusqu'à Innocent VIII. Figures et texte sont conformes à l'édition des prophéties de Joachim donnée à Venise en 1539 (apud Hieronymum Porrum), et reproduite dans Wolf, Lectiones memorabiles, 1600, t. I, p. 446-458. Seulement les trois derniers dessins de cette première partie, c'est-à-dire ceux qui concernent Paul II, Sixte IV et Innocent VIII, ne portent pas comme les précédents le nom du Pape et le texte de la prophétie.

Au fol. 16 vo commence le commentaire de Télesphore : « In nomine Domini nostri Jesu Christi ejusque gloriose genitricis Marie, Michaelis archangeli, principis gloriosi totius relique curie triumphantis, incipit libellus fratris Telephori, presbiteri et heremite, secundum auctoritates sanctarum et verarum cronicarum et prophetiarum... » Le livre de Télesphore a été publié à Venise en 1516, apud Lazarum de Soardis. Début : « Cum tristis et dolens de malis presentis scismatis... ».

Le texte du commentaire est illustré dans notre manuscrit de nombreux dessins allégoriques à la plume, et accompagné de légendes apocalyptiques.

Historique de la conservation

Etiquette collée au contreplat supérieur avec un ex-dono ms. de François de Chevriers (1...-1641) aux Jésuites de Lyon daté de 1624 : « Nobilis Franciscus de Chevriers, ex liberis Sancti Mauritii dominis, torquatus eques, enobilium vice regius cubicularius, et scutorum gentilitiorum supremus in Gallia juridicus, manuscriptum hunc codicem bibliothecae collegii Lugd. Soc. Jesu dono dedit, an. MDCXXIV.»

Accès contrôlés
Mot-matière : Peintures