Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier adressée à Léon Favre dans laquelle il l'entretient au sujet de questions épistémologiques à propos de l'Histoire sociale, suivie d'une note de Fernand Rude dans laquelle sont listés les principaux historiens de Lyon.

Lyon (Rhône), 02 mai 1837

Langue français
Cote

MS RUDE 380 f.244-246

Description matérielle lettre et note manuscrites 3 folios,

le troisième comporte les notes de Fernand Rude

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Au début de sa lettre, Pierre Charnier fait allusion à un recensement ordonné par le ministère, du nombre des métiers vacants et occupés de la ville de Lyon et de ses faubourgs.

Il demande à son destinataire de lui transmettre une liste des ouvrages qu'il possède concernant l'industrie soyeuse afin que Pierre Charnier sache lesquels lui faire parvenir.

En guise de post-scriptum, Pierre Charnier fait également allusion à une idée qui lui était venue de faire exécuter le portrait du cadavre du défunt Giraud cadet, afin de le faire lithographier et de le vendre au profit des ouvriers sans travail, pensant affirme-t-il qu'il s'agissait là du "meilleur moyen de servir les intentions du défunt".

Dans une note supplémentaire, Fernand Rude liste un certain nombre de noms d'historiens lyonnais qu'il classe par ordre chronologique. Il fait également allusion à certains ouvrages scientifiques : Supplément à la flore lyonnaise de Balbis, Histoire des plantes d'Europe et étrangères de Gilibert et Minéralogie et pétralogie des environs de Lyon de Drian.