Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Pierre Charnier adressée aux directeurs de la revue Les Hommes du Jour, dans laquelle il justifie les corrections qu'il demande d'apporter à la notice de sa biographie.

Lyon (Rhône)

Langue français
Cote

MS RUDE 378 f.126-132

Description matérielle lettre manuscrite 7 folios
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Dans sa lettre, Pierre Charnier explique comment les corrections qu'il demande d'effectuer concernant "certaines notables exagérations" le servant dans la notice, sont dictées par un souci de modestie et de justice, selon la devise de leur revue : "à chacun selon ses oeuvres".

Pierre Charnier insiste sur le fait que c'est grâce aux héritages dont il a bénéficié qu'il a pu connaître la prospérité, et non pas, comme cela est suggéré dans la version rédigée par De Quincy, grâce au fait qu'il "est allé moins souvent au cabaret qu'à l'église" et que "comme la fourmi, il a pensé au lendemain".

Pierre Charnier insiste également sur la démesure avec laquelle sont présentée sa vertu et sa piété.

Il revient également sur sa période d'apprentissage qui fut "prospère et joyeux" qu'il ne reconnaît pas dans le tableau misérable qui en est fait dans la version de De Quincy.

Il insiste encore sur le fait que sa mère, ayant bénéficié d'un héritage important, pu lui acheter un métier dès la fin de son apprentissage, au terme duquel il avait pu épouser la fille de son maître.