Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Coste, détenu au fort de la Vitriolerie depuis l'insurrection du 15 juin 1849, pour des motifs inconnus du détenu.

Lyon (Rhône), 27 juillet 1849

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.473-474

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios,

papier bleu

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Dans cette lettre, Coste fait valoir sa recommandation de l'abbé Faivre. Il mentionne également qu'il a fait partie d'un club, en tant que vice-président, mais que depuis fin septembre 1848, il n'a participé à aucune activité de ce genre.

Pierre Charnier ajoute en note au verso 1, que lors de sa visite à Coste le 31 juillet, ce dernier lui a déclaré être à la veille d'être libéré. Ils ont tout de même élaboré une plainte adressée au juge d'instruction pour avoir commencé la procédure par un interrogatoire trop bref.

Accès contrôlés
Mot-matière : Prisonniers politiques ; Détention provisoire ; Actions et défenses ; Clubs politiques  ; Démission ; Activités subversives ; Interrogatoire policier ; Visites aux prisonniers ; Réclamations (procédure administrative) ; Plaintes contre la police
Nom géographique : Lyon (Rhône) -- 1849 (Révolte de juin)  ; Lyon (Rhône) -- Fort de la Vitriolerie
Nom de personne : Coste ; Abbé Faivre ; Pierre Charnier