Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre d'Henry Randanne adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui communique les détails de l'affaire dans laquelle ce dernier va le défendre contre l'accusation qui lui ait faite d'avoir crié de ne pas recharger les armes lors de l'émeute du 15 juin 1849 et d'avoir donné ses cartouches aux insurgés.

Lyon (Rhône), 25 décembre 1849

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.455-457

Description matérielle lettre manuscrite 3 folios,

le second découpé et épinglé au bas du troisième

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

En fin de lettre, Randanne transmet à Pierre Charnier les salutations d'un autre détenu de la prison militaire, Brucelle.

Le folio 456, épinglé au bas de la lettre est un compte-rendu du second conseil de guerre : Randanne y a été condamné à cinq ans de détention.