Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Brouillon d'une lettre de Pierre Charnier adressée à Berthet, détenu à la prison de Roanne à la suite de l'insurrection de juin 49.

Lyon (Rhône), 25 juin 1849

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.438

Description matérielle lettre manuscrite 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pierre Charnier adresse à Berthet ses encouragements, renouvellant l'assurance de sa confiance en lui par le fait qu'il ait soutenu le projet de réforme de contrat d’apprentissage créé par Pierre Charnier, contrat qui implique des garanties morales de la part du maître, donnant l'exemple à son apprenti, ainsi que des clauses qui permettront "de faire justice réprimant la licence et l'immoralité de l'apprenti".

Pierre Charnier conclue donc ainsi : "approbateur d'une pareille réforme, il est impossible d'applaudir aux maximes insurrectionnelles et subversives". Il assure donc qu'il pourra se constituer témoin à décharge

En note, Pierre Charnier ajoute qu'au 10 août, il reçut un avis verbal laissant entendre que sa lettre avait sans doute été interceptée.

Accès contrôlés
Mot-matière : Prisonniers politiques ; Présomption d'innocence  ; Accusation (procédure pénale) ; Ordre public  ; Apprentissage professionnel -- Droit ; Apprentis ; Conditions morales ; Réformes  ; Arbitrage (droit du travail)  ; Contrat de travail ; Conditions morales ; Certificats de moralité ; Censure
Nom géographique : Miribel (Ain) ; Centre de détention (Roanne, Loire) ; Lyon (Rhône) -- 1849 (Révolte de juin)
Nom de personne : Pierre Berthet ; Pierre Charnier