Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Jallin, commissaire de police de Vaise concernant son avis négatif sur la personne d'Etienne Lardet, condamné à la déportation par le premier conseil de guerre du 04 décembre 1849, pour avoir participé à l'insurrection de juin 1849 et soupçonné d'avoir assassiné le secrétaire commandant de l'arsenal Sirrand.

Lyon (Rhône), 08 juin 1851

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.414-415

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios,

tampon du commissariat de police de Vaise en recto1

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Cet avis est adressé à Pierre Charnier, qualifié de "protecteur" de cet "homme sauvage dont on ne pourrait en rencontrer un plus barbare dans la Kabylie".

En bas de page, en rouge, Pierre Charnier note qu'à la lecture de cette lettre, il s'est empressé d'informer le père de l'accusé qu'il ne s'occuperait plus de son fils.

Accès contrôlés
Mot-matière : Crimes et délits politiques ; Procès politiques  ; Sentences (procédure pénale) ; Déportation ; Témoins ; Garde nationale ; Révoltes ; Barricades ; Émeutes ; Assassinat ; Vantardise  ; Escrocs et escroqueries ; Vol (droit) ; Menaces
Nom géographique : Lyon (Rhône) -- 1849 (Révolte de juin)  ; Lyon (Rhône) -- Quartier de Vaise
Nom de personne : Sirand ; Etienne Lardet ; Pierre Lardet  ; Jallin ; Pierre Charnier