Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Notes personnelles de Pierre Charnier concernant ses changements de positions par rapport à la classe ouvrière.

Lyon (Rhône),

Langue français
Cote

MS RUDE 377 f.139

Description matérielle note manuscrite 1 folio
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Dans ces notes, on assiste à un changement radical qui semble surprendre Charnier lui-même. Il prétend se considérer désormais comme aristocrate, définit la classe ouvrière comme "la honte du genre humain". Même s'il reconnait qu'il existe de nombreuses exceptions, il définit la grande majorité des ouvriers comme "tarés".

Ces considérations surprenantes s'achèvent sur un dessin qui semble figurer un chariot vu du dessus. Au verso, sont inscrits les comptes des avances de l'année (non mentionnée), détaillés par mois.

Accès contrôlés
Mot-matière : Travailleurs ; Classe ouvrière ; Classes sociales ; Aristocratie ; Classes supérieures
Nom de personne : Pierre Charnier