Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de Théodore de Seynes adressée à Pierre Charnier dans laquelle il lui demande des renseignements statistiques et généraux concernant les tisseurs, en vue d'une étude sur leur situation après les évènements d'avril 1834.

Lyon (Rhône), 11 juin 1834

Langue français
Cote

MS RUDE 376 f.519-520

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios,

traces de cachet de cire en verso 2

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

Pour une étude sur la situation des tisseurs après les évènements d'avril 1834, Théodore de Seynes interroge Pierre Charnier sur les salaires perçus par les ouvriers en soie en différents lieux, à différentes époques, pour différents travaux de tissage.

Il le questionne également sur le premier mutuellisme, celui de 1827, puis sur les organisations qui en découlèrent, ainsi que sur l'association des ferrandiniers, et l'influence de ces associations mutuellistes sur la création du journal l'Echo de la Fabrique.

Enfin, il lui demande son avis sur les conséquences des évènements d'avril 1834, beaucoup de tisseurs et de chefs d'ateliers ayant dû fuir vers la Suisse ou l'Angleterre.

Accès contrôlés
Mot-matière : Produits commerciaux  ; Textiles et tissus ; Soierie, Fabrique ; Soie ; Industrie soyeuse  ; Salaires ; Enquêtes  ; Société d'Indication Mutuelle ; Mutuellisme ; Chefs d'atelier ; Compagnons ; Industrie soyeuse -- Personnel ; Ouvriers en soie  ; Exil ; Réfugiés politiques
Nom géographique : Suisse ; Angleterre (GB)  ; Lyon (Rhône) -- 1834 (Révolte des Canuts)
Nom de personne : Théodore de Seynes ; Pierre Charnier