Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Lettre de recommandation de Mercier adressée à son cousin Louis Coron, éditeur de lithographie à Paris, dans laquelle il lui demande de bien vouloir confier à Pierre Charnier des acquisitions à l'occasion de son voyage pour se présenter devant la Cour des Pairs, au sujet de l'affaire des accusés d'avril 1834.

Lyon (Rhône), 10 mai 1835

Langue français
Cote

MS RUDE 376 f.278-279

Description matérielle lettre manuscrite 2 folios
Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

On apprend que Pierre Charnier avait l'intention de faire lithographier le plan symbolique du premier mutuellisme auprès du cousin de Mercier.

Au verso 2, Pierre Charnier précise que cette lettre n'a pas été remise.

La signature qui émarge ce courrier est celle de l'officier présent lors de la saisie commanditée par le préfet de police Gisquet, qu'il subit à Paris le 22 juin 1835, dont ce courrier faisait partie.

Accès contrôlés
Mot-matière : Édition ; Saisie
Nom géographique : Paris (France)
Nom géographique : France. Cour des pairs
Nom de personne : Mercier ; Louis Coron ; Henri Gisquet ; Pierre Charnier