Contexte de cette unité de description

Synchroniser avec la table des matières  

Rapport au roi sur les événements de novembre 1831, par Pierre Charnier et Bernard, délégués des chefs d'ateliers de Lyon.

Lyon (Rhône), décembre 1831

Langue français
Cote

MS RUDE 376 f.69

Description matérielle manuscrit relié 1 folio,

10 pages, 34,8 cm par 23 cm

Localisation physique Bibliothèque municipale de Lyon
Localisation physique Fonds ancien
relatedItem="host"

Fonds Fernand Rude

Présentation du contenu

En note d'introduction, Pierre Charnier affirme que ce rapport n'était rien moins qu'une défense, un moyen de se préserver de toute procédure criminelle.

Le rapport est annoté par Fernand Rude.

Pierre Charnier mentionne un insert dans le journal le Précurseur (ancien nom du Censeur), dans lequel un chef de section exhorte les personnes à faire cesser la violation de leur propriété.

Pierre Charnier dénonce les abus des chefs de section qui nommèrent l'Etat-major provisoire du 24 novembre 1831, mais aussi ceux du préfet.

Accès contrôlés
Mot-matière : Défense (procédure pénale) ; Autorité ; Respect  ; Manifestations ; Ordre public  ; Révoltes ; Émeutes ; Garde nationale ; Affiches ; Urgence sociale  ; Détérioration ; Presse ; Articles de périodiques ; Calomnie  ; Ouvriers en soie  ; Compagnons
Nom géographique : France -- 1830-1848 (Louis-Philippe)  ; Lyon (Rhône) -- 1831 (Révolte des Canuts)  ; Lyon (Rhône) -- Quartier de la Croix-Rousse
Nom de personne : Henri Bailleul
Nom de personne : Garcin ; Richan ; Général Ordonneau ; Prunelle ; Bouvier-Dumolart ; Bernard
Nom de personne : Pierre Charnier ; Fernand Rude