Synchroniser avec la table des matières  Fonds Fernand Rude, archives de Pierre Charnier

Description sommaire du contenu
Dates extrêmes
Lieu de conservation Bibliothèque municipale de Lyon
Origine

Fernand Rude

Cote

MS RUDE 375 à MS RUDE 380

Description matérielle

2978 folios : mémoires, notes, lettres, factures, livres de comptes, brochure, exemplaires de journaux, faire-part, comptes rendus de réunions mutuellistes, de séances de conseils de prud'hommes et de manifestations… L'inventaire respecte le classement de Fernand Rude.

Objet numérique
Présentation du contenu

Armoiries personnelles imaginées par Pierre Charnier. MS RUDE 376 f.85-86

Objet numérique
Présentation du contenu

Plan symbolique du Mutuellisme. 30 mars 1828. MS RUDE 376 f.10

Historique des archives du fonds Rude

Fernand Rude est né à Lyon le 13 juin 1910. En parallèle de ses études en histoire-géographie et langue russe, il milite dès l'âge de 19 ans dans les organisations ouvrières et au Parti Communiste, auquel il adhère vers 1929. De 1934 à 1936, il travaille en URSS avec la collaboration des historiens soviétiques, mais prend cependant ses distances avec le Parti à son retour en France, peu après le premier procès de Moscou.

Engagé dans la Résistance dès 1941, sous le pseudonyme de "Pierre Froment", il collabore activement à la rédaction et à la diffusion de la presse clandestine, notamment à L'Insurgé qui fait sienne la devise des canuts : "Vivre en travaillant, mourir en combattant". Après avoir rejoint les maquis Franc-Tireur du Vercors en 1944, il est nommé sous-préfet de Vienne (Isère) à la Libération, tout en assurant des cours aux Instituts d'Etudes Politiques de Lyon et de Grenoble sur l'histoire du travail et sur le syndicalisme.

Homme d'action et de réflexion, il consacre sa retraite à la poursuite de ses travaux sur l'évolution du mouvement ouvrier lyonnais au XIXe siècle qui constituent, encore aujourd'hui, une somme de références essentielles sur ce sujet .

Fernand Rude meurt à Lyon, le 12 mars 1990. La même année, ses fils cèdent à la Bibliothèque municipale de Lyon l'intégralité de ses archives composées à plus des deux tiers de dactylogrammes et de manuscrits, dont ceux de Pierre Charnier, fondateur des premières organisations du Mutuellisme à Lyon.

Informations administratives
Information sur les modalités d'entrée

Don de Fernand Rude

Conditions d'accès

Sur rendez-vous auprès du conservateur responsable du fonds

Conditions d'utilisation

La publication de documents est soumise à l'autorisation des ayant-droits et à celle de la Bibliothèque municipale de Lyon.

Historique des archives de Pierre Charnier

Pierre Charnier, né à Lyon en 1795, a été l’un des principaux chefs ouvriers lyonnais de la période 1825-1857 et l’un des fondateurs du mutuellisme à Lyon. Placé à 12 ans comme apprenti chez le chef d’atelier François Blanc « l’un des plus riches tisseurs de Lyon », son apprentissage est « prospère et joyeux ». Il acquiert son premier métier en 1817, puis monte son atelier rue Saint-Marcel en 1818 et emploie deux compagnons. En 1821, il possède 5 Jacquards et emploie 5 ouvriers. Il subit la crise de surproduction de 1825-1826, obligé de licencier 4 de ses ouvriers. Il retrouve approximativement son niveau d’activité l’année suivante.

C’est dans cette période de crise que Pierre Charnier commence à méditer sur « la réforme des abus ». Il conçoit alors une association de chefs d’atelier, le mutuellisme. Comme le dit Fernand Rude : Si le but avoué de l’association est de maintenir l’ordre dans l’atelier, le but caché, le but principal, c’est la résistance contre les fabricants , la lutte contre la bourgeoisie. Les lyonnais ont suivi avec espoir la révolution de 1830, cru à l’augmentation des tarifs par les fabricants, dont le refus déclenche la révolte du 21 novembre 1831. Le rôle qu’a tenu Pierre Charnier dans l’insurrection de 1831 est éclairé par les « papiers » recueillis par Fernand Rude. Il s’agit de 2 540 feuillets, mémoires, notes, lettres, comptes rendus de réunions mutuellistes et de manifestations… qui décrivent de manière extrêmement précise la condition ouvrière et ses revendications.

    Journaux cités, non conservés à la Bibliothèque Municipale de Lyon
  • La Démocratie : Journal des intérêts populaires.

    10 novembre 1849
  • L'Étoile du Gard : catholicisme, vote universel, appel au peuple.

    1er juillet 1849 - 30 octobre 1850
  • L'Étoile du Midi : journal du droit national et de l'appel au peuple (Gard, Hérault, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Var, etc.).

    2 novembre 1850 - février 1852
  • Sentinelle du Midi/Le Toulonnais/ Gazette de Provence.

    1871 - 1890
  • L' Indépendance belge.

    1831 - 19??
  • Moniteur du Conseil de Prud'hommes.

    18??
  • La Revue Britannique : recueil international : choix d'articles extraits des meilleurs écrits périodiques de la Grande-Bretagne et de l'Amérique, complété par des articles originaux.

    janvier 1853 - décembre 1855
  • Le Siècle impérial.

  • Le Soleil

    . 1er mars 1843 - 1849
    Journaux cités conservés à la Bibliothèque Municipale de Lyon
  • L'Argus.

    1849 - 18??
  • Le Carillon.

    18?? - 18??
  • Le Censeur / Le Précurseur.

    1834 - 18??
  • Le Constitutionnel.

    1819 - 1914
  • Courrier de Lyon.

    1832 - 1901
  • Le Cri du peuple.

    1848 - 1848
  • La Démocratie lyonnaise.

    1840 - 18??
  • L'Echo de la Fabrique.

    1841 - 1845
  • L'Echo de l'industrie.

    1845 - 1846
  • L'Echo des ouvriers.

    1840 - 184?
  • L'Espoir : journal mensuel de réorganisation sociale et politique.

    1849 - 185?
  • La France littéraire, artistique, scientifique.

    1857 - 1866
  • Gazette de Lyon.

    1845 1849
  • Gazette de Lyon, Union nationale.

    1849 - 185?
  • Gazette de France.

    1762 - 1915
  • Gazette des tribunaux.

    1825 - 1955
  • Gazette du Lyonnais.

    1831 - 1837
  • Journal des Débats politiques et littéraires.

    1814 - 1944
  • Journal du commerce : industrie, littérature, agriculture.

    25 juillet 1852 - 11 novembre 1852
  • Le Moniteur judiciaire de Lyon.

    1837 - 1955
  • Le Moniteur universel.

    1811 - 1901
  • Le Peuple souverain.

    1848 - 184?
  • Le Progrès industriel : moniteur de la fabrique : journal des intérêts de l'agglomération lyonnaise.

    1853 - 185?
  • Le Réparateur.

    1er août 1833 - 1844
  • Le Républicain.

    25 février 1849 - 14 juin 1849
  • Le Rhône.

    1845 - 1848
  • Revue des deux mondes.

    1829 - 1971
  • Le Salut public.

    1848 - 1944
  • La Tribune lyonnaise.

    1845 - 1851
  • Les Travailleurs.

    11 juillet 1849 - juin 1850
  • L'Union nationale.

    19 mars 1848 - 14 janvier 1849
    Ouvrages cités, non conservés à la Bibliothèque Municipale de Lyon
  • Le Chauffeur de la locomotive. [La Chanson de la soie.], Pierre Dupont

  • Histoire naturelle ou relation exacte du vent particulier de la ville de Nyons en Dauphiné, Gabriel Boule,

    1647
  • La métoposcopie/ Jérôme Cardan, Gerolamo Cardano,

    1658
    Ouvrages cités conservés à la Bibliothèque Municipale de Lyon
  • Considérations sur la France, Joseph de Maistre,

    1828
  • Le Contrat social, Jean-Jacques Rousseau,

    1793
  • De l'Ordre dans la République, Anselme Petetin

    1849
  • Dictionnaire général des tissus anciens et modernes, Jean Bezon

    1856 - 1863
  • Dieu, l'homme, l'humanité et ses progrès, André Pezzani

    1847
  • Du droit de la force et de la force du droit, Valmy, E. de,

    1850
  • Exposé d'un nouveau système philosophique, André Pezzani

  • La Famille de Montgolfier : Ses alliances, ses descendants, Léon Rostaing,

    1910
  • Histoire de Lyon pendant les journées des 21, 22 et 23 novembre 1831, contenant les causes, les conséquences et les suites de ces déplorables événements, Auguste Baron,

    1832
  • Histoire des insurrections de Lyon en 1831 et en 1834, J.-B. Monfalcon,

    1834
  • Histoire des montagnards, Alphonse Esquiros

  • Histoire des plantes d'Europe et étrangères, Jean Emmanuel Gilibert,

    1806
  • Histoire du Consulat et de l'Empire : faisant suite à l'histoire de la Révolution française, A. Thiers,

    1845 - 1862
  • Les Jardins ou l'Art d'embellir les paysages, M. l'abbé Delille,

    1801
  • Le Juif errant, Eugène Sue,

    1983
  • Liste générale des dénonciateurs et des dénoncés, tant de la ville de Lyon que des communes voisines et de celles de divers départements,

    1795
  • Mémoire sur la translation des cimetières hors de la ville de Lyon par J.-J. Coindre, doct.-méd. à Lyon, J.-J. Coindre

    1789
  • Mémoires d'un touriste, Stendhal,

    1981
  • Minéralogie des volcans, ou description de toutes les substances produites ou rejetées par les feux souterrains, Barthélemy Faujas de Saint-Fond,

    1784
  • Minéralogie et pétralogie des environs de Lyon, Drian, A,

    1849
  • Oeuvres complètes d'Antoine-Raphaël Mengs Antoine-Raphaël Mengs

    1786
  • Les prisons de Lyon, et des horreurs qui furent commises dans cette ville, pendant la tyrannie de 1792 et 1793, Antoine-François Delandine

  • Révolution française. Histoire de dix ans 1830-1840, Louis Blanc

  • Révolution et contre-Révolution en Allemagne, Karl Marx,

    1910
  • La Révolution sociale démontrée par le coup d'État du 2 décembre, Pierre-Joseph Proudhon,

    1868 - 1876
  • Le Spectre rouge de 1852, A. Romieu

  • Supplément à la flore lyonnaise : 1827-1828, Dr Jean-Baptiste Balbis,

    1835
  • Voyage en Icarie, Etienne Cabet,

    1845
    Catalogues d’exposition
  • C'est nous les canuts : association, résistance, courage novembre 1831-avril 1834 : exposition bibliothèque de la ville de Lyon / catalogue établi par Fernand Rude et Yvette Weber,

    28 mars - 26 mai 1984
  • Collection générale des monuments lyonnais modernes, Louis-Sébastien Rosaz

    2 mai 1838
    Ouvrages de Fernand Rude conservés à la Bibliothèque Municipale de Lyon
  • C'est nous les canuts..... Fernand Rude,

    1977
  • Doléances des maitres-ouvriers fabricants en étoffes d'or, d'argent et de soie de la ville de Lyon adressées au roi et à la nation assemblée / textes réunis et présentés par Fernand Rude,

    1976
  • L'insurrection ouvrière de Lyon en 1831 et le rôle de Pierre Charnier, Fernand Rude,

    mars 1938 - février 1939
  • L'insurrection lyonnaise de novembre 1831 : le mouvement ouvrier à Lyon de 1827-1832, Fernand Rude,

    1969
  • L'insurrection ouvrière de Lyon de 1831 : Pierre Froment, Fernand Rude,

    1931
  • L'Echo de la fabrique : journal des chefs d'ateliers et des ouvriers en soie de Lyon : 1831-1834, Fernand Rude,

  • Le mouvement ouvrier à Lyon, Fernand Rude,

    1977
  • Le mouvement ouvrier à Lyon de 1827 à 1832, Fernand Rude,

    1944
  • Les révoltes des canuts : 1831-1834, Fernand Rude,

    2007

Synchroniser avec la table des matières  1841-1848

Synchroniser avec la table des matières  1848-1851

Synchroniser avec la table des matières  1852-1857

Synchroniser avec la table des matières  1852